Menu

Retour

Nos coups de gueule... de foudre ou d'humour ! - 1

 

1 - pour le premier coup, commençon avec humour: qu'il nous soit permis d'aller à l'encontre totale de  l'idée selon laquelle les bouddhistes n'auraient pas d'état d'âme dans leur soi-disante " équanimité ". L'anecdote suivante vous le confirmera...:

Relatant un de mes souvenirs fort mémorables avec de fort équanimes "vénérables" théravâdins pour lesquels j'effectuais, il y a quelques années déjà, le taxi en plein mois d'août caniculaire: nous nous trouvâmes, le hasard faisant bien les choses, à un feu rouge prolongé, face à un spectacle des plus "a-léchants " que Dame nature peut fournir à un quarteron monastique de solides célibataires : une superbe jeune fille dans la fleur de l'âge, un "chouïa accrocheuse", aux vêtements courts et vaporeux masquant timidement ses attrayantes formes pulpeuses et rebondies, attendait de pouvoir passer. Donc, devant ce spectacle " généreusement " offert  à leurs yeux écarquillés, je lançais très pince-sans-rire à mes moines qui, entre temps, avaient longuement et agrégativement lorgné l'accorte " structure moléculaire", : " Devant de tels agrégats, peut-on réellement (voire bouddhiquement...) affirmer que :

la Forme est le vide et le Vide est la forme ! "

Surpris et décontenancés par une telle référence à l'Essence de la Sagesse Suprême (Prajñâ-pâramitâ Hridaya),ils se plièrent de rire à en pleurer, de qui, de quoi, allez savoir ... Ce qui me rassura de facto sur leur  santé "mentalement " masculine ! Alors,... pas d'état d'âme ????? (in Sâdhana No 23)

******

2 - Qu'il nous soit aussi autorisé d'affirmer qu'il n'y a aucune relation de cause à effet dans les 3 B (qui ne sont ni Bach, ni Brahms, ni Beethoven...!), mais bien Bon, Bête et Bouddhiste. Car, vu une certaine naïveté un tant soit peu fataliste, on serait tenté d'opiner pour un rapprochement entre les deux derniers qualificatifs. Certes, on a une propension reconnue à qualifier les bouddhistes de doux, mais cela ne veut en aucun cas dire mou, ce qu'on aurait parfois trop tendance à extrapoler vu le sourire et l'hermétisme de celui-ci, qui appartiennent à un patrimoine culturel totalement autre que le nôtre, ne l'oublions pas...

******

3 - Qu'il nous soit encore accordé de dire que le Bouddha en personne a poussé certains coups de gueule, bien édulcorés par la prose, ô combien fleurie, de la transcription de ses enseignements, et qu'il a proprement tancé et remis à leur place, faux-brahmanes, élèves inattentifs, et disciples de tous crins, arrogants, austères à gogo, voire même dissidents.

******

4 - Qu'il nous soit possible d'affirmer que cette fameuse compassion bouddhique, mise à toute les sauces comme la charité chrétienne, n'est véritable qu'en fonction de la compréhension correcte que nous avons des causes, origines, développement de la souffrance des autres et qui nous permettra donc d'agir en conséquence, plutôt que de nous investir, en pensées comme en actes, en lieu et place de ces dits autres dans la résolution de leurs souffrances. Donc, cela implique, au lieu de distribuer avec une évidente et manifeste complaisance auto-justificative des " poissons ", de donner généreusement et sans fanfaronnades des " cannes à pêche " ! Si on vous donne des remèdes sans mode d'emploi ni posologie, ils seront comme cautères sur jambe de bois ... et l'inverse est aussi vrai, qu'on se le dise !!!

******

5 - que l'engouement dont jouit le Bouddhisme ne doive pas oblitérer voire masquer le côté fondamental de quête intérieure et personnelle, prônée par le Bouddha lui-même, par des considérations politico-économiques, d'exotisme folklorique, de compassion auto-justificatrice, de suprématie d'un véhicule sur l'autre (les deux étant parfaitement complémentaires dans l'évolution spirituelle),  d'hégémonisme quelconque d'une école sur ses semblables (je pense au Zen particulièrement...), d'exploitations financières des fidèles au profit de ... (les cas sont malheureusement assez nombreux reléguant les enseignements détournés du bouddha à des faire-valoir de sectes plus ou moins dangereuses et reconnues), de main-mise de certains régimes politiques sur le clergé pour annihiler toute velléité de démocratie, etc. Toutes les dissensions actuelles sont issues de la méconnaissance  du contenu primordial et essentiel  de la doctrine du Bouddha, donc en faussent les véritables compréhension et  mise en application authentiques

******

6 - Revenant à J'accuse l'économie Triomphante et à la Lettre ouverte aux gourous de l'économie (qui se foutent royalement de notre gueule), ainsi qu'à ce déluge subit de " pardons " en tous genres, n'empêchant en aucune façon les exactions excluantes de pérener allègrement (ce en dépit de tous les voeux pieux y afférant), ne sommes nous pas de simples otages, pris au piège de ces auto-justifications comminatoirement déculpabilisantes que profèrent et brandissent les dirigeants de notre planète à quelque niveau et dans quelque domaine que ce soit, pour mieux satisfaire leur " bien-être " moral comme matériel ?

******

7 - Est-ce normal que la distribution mondiale des denrées alimentaires soient contrôlée par cinq sociétés, dont deux ont leur siège en Suisse, ce pour améliorer le dialogue Nord-Sud, par exemple, tout en étant auteurs de ce clivage ?

******

8 - Est-ce aussi normal que les remèdes destinés à enrayer le développement du virus du Sida soient la propriété exclusive d'une société qui se refuse déléguer toute sous-traitance à prix décemment abordables dans et pour les pays qui sont le plus touchés, en particulier en Afrique où vient de se tenir la dernière conférence mondiale sur cette maladie ? J'ai pu me rendre compte, de visu à la précédente conférence, qui s'est tenue à Genève en 1998 de la disparité honteuse entre pays riches, pays émergents et en voie de développement devant cette maladie, qui ne fait aucune différence, ni politique ni économique, ni sociale, ni culturelle, ni religieuse...  entre ceux qu'elle frappe... Tout ce beau monde de la pharmacopée matérialiste perd trop facilement le sens de " l'humain " au profit d'une rentabilité à tous crins.

******

9 - Qu'un peuple veuille, per jure divino, s'octroyer la qualification de  " peuple élu " (c'est son problème) mais cela exclut de facto tous les autres (qui ne le sont nullement par fait - en deux mots, je vous prie... - de " non-élection " ) créant ainsi une dualité préjudiciable à l'harmonie des peuples entre eux, ... ce, par le simple oubli qu'on est tous, sans exception des " poussières d'étoiles " moléculairement identiques. Il en va de même pour toutes les religions qui se prévalent, chacune de son côté dans une folle course élitiste au superlatif, de détenir la seule ultime et vraie vérité, d'avoir le meilleur Dieu, justificateur " à l'insu de son plein gré " de ce qui en découle et se cache derrière ... 

******

10 - Que dire ensuite de la collusion, insidieuse mais flagrante, de nombres de régimes politiques avec les systèmes religieux, fort souvent, quasi institutionnels de leurs pays. Peu contents de contrôler fais, gestes et porte-monnaies, il leur faut encore exercer moult moyens de pression sur leur façon de penser et leurs consciences. Quelle latitude accorde-t-on à cette liberté si chèrement acquise et revendiquée en 1789 ? Bien sûr, cela n'autorise ni le laxisme abdiquateur d'édiles incapables ni les débordements dévoyés de personnages mal-intentionnés...!

******

Arrivés à ce stade de récriminations percutantes et comminatoires, soufflons un peu, je vous prie, avec  cette petite touche d'humour sur les " fonds de commerce " déifiants, communs à toutes les grandes religions hiérarchisées, sachant que le Bouddhisme est, ab initio et de facto, athée.

- Madame la Baronne de l'Houaille des Vottes est dans une passe très difficile; après la mort de son mari, elle se retrouve seule, ses enfants s'étant éparpillés dans différentes directions. Eu égard à cet état de fait affligeant, elle a besoin de mettre certaines choses au point et avant tout avec sa conscience. Pour ce faire, par un après-midi d'automne maussade et pluvieux,  elle va rendre visite à l'abbé Nédiction. D'emblée, elle attaque le vif du sujet : " Mon père, depuis de fort nombreuses années, je me suis posée des questions essentielles et fondamentales sur la vie, la mort, leur sens respectif, sur moi-même, ma présence sur terre, la signification de tout ce mystère; mais une question me trouble plus encore, chaque fois que je viens aux vêpres et à confession, vous me parlez de Dieu en disant que je suis une de ses enfants. Alors, ma question se réduira à : si Dieu existe, comment pouvez-vous me le prouver  ? "

" Ma fille, pour ne point vous égarer dans des considérations fallacieuses et superfétatoires ainsi que dans les méandres abscons, tortueux et sans issues d'une apologétique divine, je dois vous  avouer que la question de l'existence de Dieu est tout aussi profondément insondable que ses voix, mais la preuve qu'il existe est.... que j'en vis ! " (et bien d'autres encore et aussi ....!!!)

******

11 - Est-ce bien raisonnable que l'Eglise lutte, comme diable dans un bénitier, contre les moyens de contraception, tels le préservatif, pilule abortive, avortement circonstancié ... alors qu'il est de notoriété publique que le problème de l'accroissement démographique mondial, plus particulièrement dans les pays du Tiers-monde où elle a un impact considérable, est des plus cruciaux ? Je me rappelle de la déclaration, en 1978, d'un médecin mexicain  chef du planning familial de Mexico, une des plus grandes conurbations mondiales, grevée par une misère endémique : " Le pape, en quelques mots, a réduit à néant 15 ans d'efforts qui nous permettait d'envisager, à long terme, une amélioration de la situation." Plutôt que de réfréner des pulsions naturelles qui laissent des hécatombes de jeunes filles-mères de 13 à 15 ans ne devrait-elle pas au contraire leur expliquer, avec honnêteté..., que le fameux " croissez et multipliez " datant d'il y a quelques millénaires (alors que la population était due l'ordre du 1/1000è de ce qu'elle aujourd'hui) et appliqué inconsciemment au pied de la lettre, met singulièrement et dramatiquement en danger l'équilibre vital de la planète et de ses habitants. Le sort des humains n'est pas de se bouffer entre eux, par sur-effectif exponentiel ! 

******

12 - Que le 10 % du montant total des budgets militaires mondiaux, à savoir des quelques 200 pays membres de l'ONU, utilisé dans un but social permettrait d'éradiquer la faim, d'accorder une éducation ainsi qu'une hygiène décentes à tous. Mais on préfère fabriquer des mines anti-personnel qui mutilent sans scrupule ni vergogne d'innocentes victimes, souvent fort jeunes, pour le restant de leurs jours (un reportage TV montrait récemment dans une mine, une puce fabriquée par un des géants mondial de l'électronique, fabricant entre autres des téléphones portables...). Il est intéressant de noter que certains pays, faisant également partie de l'UNICEF, fabriquent ces fameuses mines anti-personnel (ou composants rentrant dans leur confection) fauchant ainsi la destinée de milliers d'enfants que cette organisation internationale est censée défendre et protéger; on n'est plus à un paradoxe près ...! La recherche technologique en la matière, même si elle peut amener certains progrès (....??? ) dont les civils ne bénéficient guère..., dévore allègrement des sommes astronomiques, sans compter que ses retombées dépradent sérieusement et irréversiblement la santé de la planète en polluant sols, eaux, végétations et bien sûr et avant tout ... les humains. 

******

13 - Question dopage maintenant, quand on connaît les sommes astronomiquement indécentes versées pour le transfert de joueurs de football, on est en droit de se poser la question " Se faire tirer par surprise du lit à 6h 30 pour prélèvement d'échantillon d'urine ne doit-il être que l'apanage des coureurs cyclistes, et ne serait-ce pas plus équitable de soumettre à de telles méthodes la majorité des sportifs de haut niveau, dont on sait fort bien, à mots couverts qu'ils n'échappent pas à la surenchère performante des directeurs sportifs, sponsors, etc...? " Dommage que le vélo soit un sport " populaire " ne jouissant pas de même privilèges que d'autres plus médiatiques ou aristocratiques, donc deux poids, deux mesures ! 

- un coup d'humour : ai retrouvé en correspondance avec les J.O de Sydney et le procès Festina, un dessin non épocryte de Chapatte sur la conférence CIO sur le dopage du 2 fév. 1999 à laquelle j'assistais en tant que journaliste :

Décor : face à une assemblée fournie, sur l'estrade les plus hautes instances du CIO dont, au centre, celui que ça Arrange, celles-ci plongées dans des abîmes réflexion plus ou mointes feintes, sont tirés de leur ronronnante torpeur avec stupéfaction : 
Action : car, surgissant de leur gauche, un huissier accompagné d'un infirmier en blouse blanche annonce : " Contrôle inopiné ! " en amenant une machine des plus hétéroclitement complexe sur laquelle est inscrit " Détecteur de mensonges " ...!!. Délectable, isn't ...

Ceci rappelle un autre dessin où les mêmes instances sont à vélo; à la question " Epocrytes ?? " est répondu : " Non, hypocrites !! ".

Tout comme le nez de Virenque qui s'est allongé, selon Bürki,  pinocchiennement à l'insu de son plein gré ...!

Pour terminer ces gaudrioles sur le dopage : Quelle est la différence entre l'EPO et le Viagra ?

Aucune, ce sont tous les deux des produits dopant pour grimpeurs patentés aux ascensions problématiques ...

******

14 - Hier, 29 juillet 2000 sur les ondes nous avons été stupéfaits d'entendre qu'un site Internet s'était ouvert afin de récolter des fonds pour un temple bouddhiste en Thaïlande recueillant de jeunes orphelins qui étaient livrés, par la suite, à des pédophiles. Il était aussi dit que Bangkok était la plaque tournante de la pédophilie dans l'Asie du Sud-Est et que l'on trouvait aussi impliqués, dans des réseaux internationaux de recrutement, de rabattage et d'exploitation, membres d'ambassades étrangères, d'organisations internationales et pire encore d'organisations humanitaires. Certes, il y a quelques années, une affaire de pédophilie, avec cassettes vidéo en prime, avait éclaboussé un moine, affaire que s'était empressé d'étouffer ses supérieurs. Ce n'est pas sans quelque analogie avec ce qui se passe chez nous où de semblables " affaires " déplorables et abjectes " défrayent régulièrement la chronique, mais sont " noyées " silencieusement dans un océan d'eau bénite par des instances supérieures du clergé. Donc rien de nouveau sous le soleil (de Satan...) !

*******

 15 - Au fait, question pollution, celle des hydrocarbures et de leurs dérivés, pétrole et mazout en tête prend des proportions vraiment inquiétantes, Erika et baie de Rio en tête, sans oublier les dégazages subreptices et nocturnes effectués en toute impunité. Mais ce qui est plus sordide encore, à l'échelle humaine, c'est le soutien et la validation, par influences et contrats interposés, que de grandes compagnies nationales et multinationales, (ici,  pétrolières, mais elles ne sont malheureusement pas les seules ...!!) accordent et fournissent économiquement aux dirigeants de régimes politiques qui bafouent les droit de l'Homme anihilant tout accès à la démocratie (Total et la junte militaire birmane, entre autres exemples...)

******

16 - Tiens, pour une fois..., ce ne sera pas un coup de gueule pour fulminer, vitupérer contre, mais un coup de foudre pour  féliciter chaudement le Nouvel Observateur et son dossier fort conséquent, objectif et clair sur le Bouddhisme dans le No 1865 du 3 au 9 août dernier. Ursula Gauthier, son auteure, s'est très bien sortie des pièges excitants et exaltatoires de la Bouddhamania, des méandres et absconcités multiples des écoles tibétaines, querelles de Karmapa à l'appui et zen House en prime. Sans avoir visité notre site, elle tient un discours qui s'inscrit dans la majeure partie des remarques, avertissements discernants que nous y faisons, face à certaines dérives " fric et culs " qui n'épargnent aucune école. Avec clarté et rigueur, U.G essaie de voir ce que le Bouddhisme est véritablement dans ses fondements épurés et les apports que, réellement, il peut fournir tant aux déçus du Catholicisme qu'à toutes les personnes en recherche de véritable spiritualité. Le choix des interviewés est fort bien fait avec des têtes d'affiches comme B.Faure, F.Lenoir, L. Obadia (rencontré l'année dernière à Lausanne), J-N Robert  (l'érudit en la matière, Collège de France à l'appui, je vous prie du peu ..). S'il y avait pour les articles, comme pour les Notes de lectures, un Top Ten, soyez sûr que je vous y mettrais illico, sans complaisance aucune. Bravo et merci pour votre travail de clarification et surtout d'approche et de vision réalistes.

******

17 - En clôturant le 19 août 2000, ses J.M.J ou " Woodstock de la foi ", solidement encadré par les " autoroutes du prêt à croire ", J-P II remet la compresse : pas de préservatif, pas de contraception, la chasteté avant le mariage, mais un vibrant plaidoyer pour plus de solidarité. Quel bon sens venant d'un être humain non-marié et sans enfant... faisant fi des les lois les plus élémentaires de la nature et refusant avec une ténacité coupable de voir le danger que représente l'explosion démographique des pays en voie de développement (matériel, bien sûr) voir plus haut CdG  11; pour une solide hilarité, c'en est une de taille, mais ô combien affligeante  !  Et en avant la névrose catholique, pour cause d'hypocrisie latente, étouffée et sublimante, qui va engendrer pléthore de refoulés et frustrés, grossir la clientèle des maisons closes, chercher des exutoires (soigneusement discrets et couverts) dans la pédophilie... - convenons équitablement, je vous prie, que l'église catholique ne détenant aucun monopole dans ces exactions coercitives ni dans ce voilage de face pudibondieux - Est-ce vraiment cette religiosité " new-look " qu'aurait souhaité le Me Jésus...??? Lui qui a tenté d'apprendre à l'homme et la femme de découvrir, par eux-mêmes, leur vérité. 

P.S: Tor Vergata (dernier lieu de rassemblement de ces J.M.J romaines) a le même préfixe " TOR " que Torquemada, le grand inquisiteur, vous auriez dit bizarre ??? L'oeuvre (à la seule gloire) de Dieu traverse allègrement les siècles ... sans coup férir.

******

18 - La déplorable affaire du sous-marin Koursk montre à quelle impasse mortellement tragique peuvent mener et la course démentielle aux armements et l'orgueil d'un inconscient collectif d'une nation, orgueil soigneusement entretenu pendant des siècles par tsars et apparatchiks, plus soucieux de l'idée qu'ils se font et donnent d'elle que du véritable bien-être de leurs sujets ou administrés. Bouddha a dénoncé, il y 2'500 ans, comme obstacle majeur à la libération de la souffrance, l'attachement aux idées et opinions; au fait, l'orgueil national est conjointement un idéal et une opinion. Ceci est valable pour toute idéologie politique, sociale, économique, religieuse, voire même syndicale comme le disait si bien J-F. Revel, père de Mathieu Ricard.  " C'est la lutte finââale... ", fut un bien beau rêve pour ne pas dire une illusion ! Le jour où tous les habitants de notre Terre auront compris qu'ils sont, auteurs, complices ou victimes, des différents orgueils idéologiques, peut-être que l'on pourra vraiment commencer à cohabiter...

******

19 - L'histoire, on ne peut plus affligeante des otages de Jolo témoigne, une fois de plus encore, du fait que, face aux grandes puissances politiques, ceux qui veulent se faire entendre utilisent des voies de fait sur " cibles vivantes ", voies de fait que les politologues, avertis et chevronnés, dénoncent comme " l'arme des pauvres "... alors que l'arme des riches est, plus insidieusement et discrètement, à savoir un diktat économique éhonté auquel instances politiques et religieuses des pays y soumis apportent, par trop souvent, une caution tacitement encourageante ... Tiens, n'était-ce pas un des sujets favoris de  l'inlassable croisade dénonçante d'un certain don Helder Camara, surnommé " l'évêque rouge " qui dérangeait fort l'Eglise ... Celle-ci d'ailleurs, tout comme pour Mgr Romero, ne lui a prévu ni canonisation ni béatification, alors que Don Escrivar de Balaguer, fondateur de l'Opus Dei, y a eu droit quasiment de facto en remerciement pour son oeuvre, vous avez encore dit bizarre ....???

******

20 - A nouveau, un coup de foudre pour l'excellente revue Golias-Magazine 

 

(vous en saurez davantage avec www.golias.com ) qui, à bon escient et dossiers solides à l'appui, soulève  bon nombre de lièvres qu'on laisserait filer sans autres comme , avec en tête de lice, l'église catholique, vatican, pape et épiscopat, ( cf " l'Armada du Pape " - " Pourquoi l'église fabrique des saints ? " - " Miracle ou imposture le Suaire de Turin" - " Scouts : histoire d'une dérive " - "Scientologie : une secte contre la république " ... parmi 46 titres) sans oublier scandales financiers, immobiliers et politiques soigneusement étouffés ou consciencieusement oubliés, génocides en tous genres, pollution pétrolière, pédophilie, PACS, Kosovo, Algérie, et surtout une Désinformation abjectement coupable, sans vergogne ni scrupule ... Un grand BRAVO pour le courage de ces Editions qui publient aussi LiMes, la Nouvelle Lettre Internationale démontrant ainsi leurs ouverture et liberté d'esprit.

******

21 - Allons un peu d'humour à nouveau !

Dans une émission les Guignols de l'Info sur Canal +, un soir, il y a 2 ans déjà, devant mes yeux étonnés, je vis un moine faire des fouilles dans le désert. Il extirpa du sable un manuscrit qu'il se mit à traduire sur son ordinateur. Le titre apparu sur l'écran " l'Evangile de Jésus par Jésus". Pour une découverte renversante et tonitruante, c'en était une de taille. 

Scène suivante, on le voit frapper avec insistance à la porte du très Saint Siège qui finit par le recevoir :
- Il paraît que vous vouliez me voir pour me montrer quelque chose d'extraordinaire, ce avec une insistance inhabituelle qui ne sied pas à votre fonction... 
- Très Saint Siège, je viens vous apporter une découverte quasi-miraculeuse qui vous intéressera au premier chef, " l'évangile de Notre Seigneur Jésus Christ par lui-même ". 
- Hum, ... cela pourrait bien être intéressant. Mais, en êtes-vous totalement sûr ?
- Oui, très Saint Siège, il n'y a aucun doute possible sur l'authenticité. 
- Posez- le là, je n'ai pas de temps pour l'instant. Je vais en prendre connaissance et je vous recontacterai ultérieurement.

Scène suivante: 
Dans le bureau du T.S.S, le soir, très tard, à la lueur de sa lampe de table, J-P II prend connaissance du manuscrit. Il le lit en le commentant " Original, bien trouvé, révolutionnaire,... anarchique, séditieux, dangereux, une vraie bombe ! " et, d'un geste auguste, l'expédie dans le destructeur de document qui réduit cet évangile " révélateur " en fines lamelles de papier.  No comment .... sur ce qui  aurait pu porter une atteinte fatale à la " grande infaillible ",...  et, comme au temps de l'Inquisition, direction bûcher (encore plus radical que le destructeur de papier) !

******

22 - Internet et le WEB n'inclinent nullement au respect de l'autre et la loi de la jungle y règne allègrement, n'en déplaise à Vinton Cerf et le Bill gâté . Pour preuve, plusieurs pages de votre site préféré, www.bouddha.ch (encore cet ego indécrottable ..!) ont été proprement pillées par www.tantra.citeglobe.com/bouddhisme qui les a reproduites in extenso dans ses propres pages sur le Bouddhisme, faisant totalement fi des règles de la déontologie journalistique et  surtout du Copyright Sâdhana, (déposé depuis 1996 à la BNS : Bibliothèque et non Banque Nationale Suisse), tout cela sans demande d'autorisation préalable ni mention de l'emprunt, ce qui aurait été la plus élémentaire des politesses. (N.Tussier , E. Reinbold, buddhaline.com, l'ont fait pour leurs sites avec lien à l'appui, nous sommes vivement reconnaissants de leur courtoisie ). Alors, faut-il tout laisser se perdre dans ce monde de la virtualité, tout en criant au scandale de cet état progressif de déliquescence morale, alors que les générations contemporaines et à venir peuvent prendre exemple sur de telles exactions..., bouddhiques de surcroît !!! 

******

23 - J-P II continue, signe et persiste dans sa pléthore de béatifications (plus de 1'200 sous son pontificat, à savoir plus que celles promulguées par l'ensemble de ses prédécesseurs !). Autant j'abonde pour le bueno Papa Jean XXIII, autant ça coince vraiment pour Pie IX, instigateur-entérineur de l'Infaillibilité Pontificale et de l'Immaculée Conception, deux dogmes, on ne peut plus rétrogrades et figés, de la Sainte église catholique et apostolique romaine ou SECAR. Ouailles, dimables et corvéables à souhait, sachez que pour la béatification de Guillaume-Joseph Chaminade, les moines marianistes ont du verser, depuis 1954 des sommes rondelettes pour instiguer la procédure ad hoc et surtout, depuis février dernier, plus de 5 Mio de FB , ce qui fait qu'après les pétro-dollars, il est tout naturel de parler de sancto-dollars, bien trébuchants d'un matérialisme fort sonnant,  je vous prie. L'excellent livre des éditions Golias " Pourquoi l'église fabrique des saints ? " avait bien dénoncé ce " denier de St Pierre ", faisant de la béatification un sancto-business de plus  !!! A fortiori quand on sait que la procédure pour don Escrivar de Balaguer, fondateur de l'Opus Dei, a été qualifiée et reconnue " Express " à la vitesse du TGV, ou Très Grand Vatican...

Nonobstant quelques tentatives de rapprochement oecuménique, la même Secar, plus bouchée à l'émeri que jamais, comme pour aggraver avec une inconsciente désinvolture ses isolement infaillible et situation de déliquescence progressive, fait dire, par la bouche de son éminence grise - le cardinal Ratzinger : " les églises protestantes ne sont pas de véritables églises. ". Ces propos doivent faire retourner dans leurs tombes, Martin Luther, Jean Calvin, Zwingli, Farel, Th. de Bèze et autres huguenots, parpaillots confirmés, par ce qui ressemble à s'y méprendre à un quasi retour à la case départ. Bizarre..., alors que l'on aille point me parler d'amour du prochain et de tolérance. Qui sait ...? Après, quelques siècles, peut-être y aura-t-il à l'instar des frères juifs,  un " grand pardon " envers les frères protestants ... Dans quels petchi et simagrés périclite irrémé-diable-ment, cette institution, soi-disante héritière du message du Me Jésus !!! A en perdre son latin d'église, bien sûr !!

******

24 - Là, un immense coup de gueule à l'encontre de la bande de lâches finis qui posent des bombes anti-personnel, mutilant sans distinction militaires, civils, hommes, femmes et surtout enfants. Ces fabriquants de chair déchiquetée sont également, pour la plupart, de bons croyants, fidèles de paroisses, voire même plus en tant que diacres laïcs, s'autojustifiant en se donnant bonne conscience quoique en allant à l'opposé des préceptes qui régissent leur foi (ceci ne concerne pas la Djihad islamique dans son application au " pied de la lettre"). Ce paradoxe flagrant est intolérable dans une société dite civilisée, à défaut d'être réellement intelligente et responsable. Handicap-International, prix Nobel de la Paix, nous en relate fréquemment des témoignages effarants qui nous montrent à quel point l'homme (avec un petit p, je vous prie) nie que le corps est la première merveille du monde, rien qu'à voir les 100 milliards de neurones dont il fait un si mauvais usage à l'égard de leur réceptacle ... Les grands firmes de matériel de télécommunications (qui sont impliquées dans le matériel militaire) ne sont pas étrangères à ces "bombinettes " dont les enfants font les premiers les frais; lors d'un récent reportage TV, un de cet engin a été ouvert, dévoilant dans le système de déclenchement une puce informatique aux " ailes " non pacifiques. M... alors !. Enfin, ce qui est aussi choquant, c'est de voir les autorités religieuses des parties belligérantes donner (hypocritement) bénédiction à de tels lâches, sous couvert de courage et de bravoure... 

******

25 - un coup de foudre pour la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques à Sidney où les deux temps fort furent les poignées de mains entre athlètes des deux Corées, réunies sous le même pavillon, et la réhabilitation des aborigènes avec Kathy Freeman (homme libre, n'est-ce pas ..?), embrasant la vasque. La chute du mur de Berlin a fait des émules, tant mieux ! Ainsi que pour David Douillet auquel on demandait si sa nouvelle médaille d'or était le plus merveilleux moment de son existence. Ce à quoi il répondit " Non, ce fut mes enfants ". Chapeau pour ce poids lourd qui n'a pas attrapé la grosse tête !!

******

26 - Haro sur le tibéto-spiritual business et les places à FF : 130.- pour aller voir le Dalaï-lama parler d'éthique à Charletty, lors de sa conférence publique à Paris. Ceux, femmes comme hommes plus ou moins âgés, qui n'avaient pas cette somme ou de billets achetés à l'avance (..!) furent tenus extra muros par de solides vigiles, plus efficaces que réellement bouddhiques, nombreux témoins à l'appui. Comme quoi la dalaïmania est encore réservée à une élite intello BCBG bien filtrée... La nature de bouddha est bien encore tributaire du porte-monnaie, à l'image des indulgences médiévales !

******

 27 - un grand coup de gueule à l'encontre des détracteurs du livre " Jésus sans l'Eglise ", Top-Tenissime du 3ème millénaire, ce pour raison de " vérité outrancière " déplaisant vivement aux autorités cléricales et à leurs suppôts politico-économiques. Il n'est pas le seul dans son cas et les livres qui révèlent peu ou prou des recentrages bénéfiques à la véritable compréhension du message du Me Jésus subissent les mêmes foudres de ces autorités dont les scandales défraient régulièrement la chronique. Ceux-ci exercent sur les médias littéraires des pressions indignes de la liberté d'expression garantie et par la constitution française et par la Charte des Droits de l'Homme. N'y avait-il pas un être éclairé qui écrivit un roman intitulé Utopia relatant " le meilleur des mondes " ? Ce n'est certes pas le nôtre où la puissance de l'argent de certains groupes de pression se permet de bafouer quotidiennement et violer impunémment les principes, les règles, les lois qu'ils ont été les premiers à réclamer, à faire voter au nom d'un humanisme (illusoire). Guy Béart disait " Celui qui a dit la vérité, il doit être exécuté "... car la Vérité n'a pas de prix. On en a tué par milliers en son nom et pour elle, surtout quand elle dérange par sa version recitfiée contrecarrant ceux qui s'appuyent sur la leur pour exercer leur pouvoir.

******

28 - Un grand sourire face à la guerre des chefs qui se joue pour le poste de 17ème karmapa entre Trinlay Thayé Dordjé et Orgyen Trinley Dordjé, force sortie de livres sur le sujet de la miraculeuse évasion du second hors du Tibet, alors que le premier ne s'est nullement taillé ! Cela fait partie de rivalités, paisibles ou courroucées..., connues depuis des siècles déjà entre lignées, écoles et sous-écoles du système Vajrayâna. Au fait, Newsweek, avait parlé, il y a quelques années déjà, d'une fortune colossale, plus d'un milliard de $, que le successeur du 16è karmapa aurait à gérer, tout en bénéficiant des revenus de celle-ci. Il court la rumeur que le voeu de pauvreté n'existerait pas chez les moines tibétains. Donc affaire à suivre... 

******

29 - une révolte viscérale face à l'assassinat, en direct à la télé, de ce gamin palestinien de 12 ans se protégeant à côté de son père. Reprenant le C-d-G 9, quand est-ce que cette rivalité inter-sémitique, pour cause de Dieu et religion différents, prendra fin ? C'est par le biais de ces images choquantes, tout comme celle de Sabra et Chatila, de l'esplanade de Jérusalem en 1990,... qu'on voit à quel degré de déraison totale et de bestialité abjecte mènent des religions d'amour et de tolérance (ah, bon... vous auriez dit bizarre !!). Espérons que le XXI è siècle apportera quelques lumières d'intelligence et de compréhension dans ce ciel plus que désespérément sombre et noir.

******

30 - Un coup de gueule monstre face à l'hypocrisie qui voile le chanvre médicinal. Il est de notoriété publique que l'alcool, drogue licitement vendue et taxée par l'état, fait des ravages que le cannabis n'a jamais engendré; on ne connaît pas le moindre cas d'overdose mortelle de " akisch " comme dirait Coluche. Les lobbies pharmaceutiques redoutent au plus haut point une herbe dont les vertus curatives cardio-vasculaires, neuroleptiques, de détente musculaire, anti-asmathique, antiémétique, améliorant les glaucomes et les effets secondaires de chimiothérapies ..etc. grèverait leurs bénéfices éhontés de manière radicale. Alors que le chanvre est utilisé comme textile, pour la bière, comme huile essentielle, haro sur le coupable qu'on voue au bûcher pour être uniquement fumé avec tout l'arsenal de mesures légales y découlant... Alors, protestons énergiquement contre cette discrimination fomentée par les cartels pharmaceutiques qui voient péril en la demeure, en nous joignant à l'appel du 18 joint !

 ******

31 - Coup de gueule encore : parmi les innombrables catastrophes qui sévissent dans tous les parties du monde et sous toutes les formes naturelles ou inattentivement provoquées, quelle gabegie dans le trafic maritime et le monde politique !Ne voilà pas qu'après la catastrophe de l'Erika vient s'y ajouter maintenant celle de l'Ievoli Sun. Vraiment les armateurs et autres potentats, dénués de tous scrupules autre que celui de leurs comptes en banques, polluent sans vergogne mers et océans, vitaux pour l'équilibre de notre planète ainsi que de nos vies. Dans tous les domaines, la pollution que l'homme fabrique sans nul contrôle rigoureux et suivi aura des conséquences imprévisibles pour le bien-être et la survie des générations futures, dont en premier lieu nos enfants et petits-enfants. Certes, il y a pas mal d'écolos à la petite semaine profitant de l'aubaine pour gueuler un bon coup comme au bon vieux temps du Larzac, mais il y aussi des voix sérieuses, à l'argumentaire raisonnable, solide et référencié, qui s'élèvent dans un désert de passivité et de laxisme coupables. Terre, ta santé fout le camp !!

******

32 - Coup de foudre pour Transparency Internationale qui lève le voile sur la corruption à tous les niveaux, dans tous les domaines qu'ils soient politiques, juridiques, financiers, économiques commerciaux, alimentaires, voire même sportifs, ce qui veut dire que pots de vins et magouilles en tous genres n'épargnent aucun secteur de la vie quotidienne santé, hygiène, éducation publiques comprises. T.I publie " La Lettre de la Transparence " (fax: 00-33/1. 53.77.35.07), vous pouvez soutenir leur effort en vous y abonnant et aller visiter leur site :  www.transparency.org .

******

33 - Coup de foudre pour cette phrase relevée au hasard dans un journal : " De tous les animaux, l'homme est le seul à se lancer dans l'inutile " . Que de réalisme, mais aussi de sous-entendus... A propos, n'est-il pas dit que le plus nuisible des animaux est l'homme, tout un programme entre WWF et Greenpeace...? 

******

34 - coup de gueule contre le déclenchement hypermédiatisée de la psychose à la vache folle, dont de modestes éleveurs font les frais les menant souvent à la faillite. Souvenez-vous qu'il y a quelques 40 ans, la campagne publicitaire sur les autobus parisiens était " Suivez le boeuf ! " . A cette époque là, on ne se préoccupait pas de la maladie de Kreutzfeld-Jacob, inconnue au bataillon... Pourtant, Rudolf Steiner, le fondateur de l'Anthroposophie avait dénoncé, déjà en 1923, l'effet désastreux sur la santé humaine qu'aurait l'utilisation de farines animales pour des animaux végétariens, et comme aurait dit Coluche " Visez un peu la gueule de la girafe qu'on nourrirait aux Mac-Do ! Déjà tachetée, elle risquerait de devenir boutonneuse;  la gueule de l'acné !! " Derrière tout cela, il y a une incurie totale des hautes instances politiques et scientifiques qui n'en n'ont rien à cirer des petits et moyens éleveurs, ni de bénins consommateurs, préférant jouer avec les grands producteurs dans la cour de la mondialisation. Dans mon enfance, on me faisait ingurgiter de force, le vendredi, de la cervelle de mouton que je détestais. Mais,  je n'en suis pas mort pour autant et surtout je ne suis pas devenu mouton fou (à défaut de noir !), dont le leitmotiv serait,  à l'instar de Jacob dans le champs de croix (kreutzfeld), " Prion vachement, mes fols frères ". Nonobstant ce coup de gueule et d'humour, toutes mes pensées compassionnelles vont aux victimes de cette maladie qui, si les autorités politiques, scientifiques  et médicales (surtout) n'avaient pas langui à prendre des décisions rapides et radicales, pourrait être stoppée voire guérie actuellement.

******

35 - coup d'humour : Au Vatican, on s'affole vachement ces derniers temps ! Des rumeurs circulent avec insistance dans les couloirs, on chuchote au sacré collège, on suppute dans le tribunal de la Rote, on s'inquiète dans l'Institut pour la propagation de la foi, on s'agite dans les commissions de canonisation, on apocalypse à l'Opus Dei : il paraîtrait qu'on vient de découvrir fortuitement et subrepticement que la tremblotte qui secoue, depuis quelques temps, le très Saint Père n'est nullement due à la maladie dite de Parkinson, mais bel et bien à celle de Kreutzfeld-Jacob. Non !! Ce n'est Dieu pas possible.., Quoi, le Saint-père  si frugal, au régime depuis des années à cause de sa santé, dont on surveille l'alimentation avec rigueur pointilleuse et diététisme aigu, non pas lui, lui qui aimait tant les bovidés de sa Pologne natale, lors de ses randonnées séminairement adolescentes. Et pourtant OUI,  car, signe ô combien révélateur de cette terrible affliction pathogénique, on le surprend souvent, dans des a parte quasi inaudibles, à marmonner  " Prion, Prion...  "; onomatopée de rigueur s'il en est dans ces saints lieux apostoliques ...  Affaire à suivre, car, en plus le boeuf de la crèche soulève quelques inquiétudes auprès des éleveurs de Betlehem... !!

 ******

36 - un puissant coup de gueule à l'annonce de l'échec de la Conférence de la Haye sur le réchauffement climatique. De qui se fout on ? Purement et simplement de notre planète Terre, en premier lieu, qu'on saccage à qui mieux mieux au nom du Dieu Argent, ensuite de générations futures qui récolteront les fruits de cette course forcenée au Profit. Certes, pour être objectif, il ne faut pas oublier que dans le passé préhistorique, la Terre a connu diverses variations climatiques, telles que glaciations, désertification de la Mer saharienne, des chamboulements tectoniques: effondrements des failles dorsales et méridiennes, éruptions volcaniques, MAIS rien n'excuse ni ne justifie la constante dégradation écologique et climatique dont l'homme est responsable. N'oublions pas que la Révolution industrielle ne date que de 150 ans et que, dans ce laps de temps, les " apprentis sorciers " en tous genres et de tous acabits sont devenus légions ne contrôlant plus les effets des causes dont ils sont initiateurs. On graisse soigneusement les langues de bois afin que les risques découlants et encourus soient minimisés (souvent à l'extrême voire tout bonnement ignorés) pour ne pas mettre en péril les considérables enjeux économiques inhérents. (cf le dessin de Chapatte que nous félicitons de la justesse de son coup de crayon...)

Il serait temps que tous les acteurs de cette dégradation progressive prennent conscience de cette dramatique évolution en comprenant qu'ils doivent absolument et avant toutes choses pré-voir incidences et retombées de leur implication techno-productive dans un processus qui s'avère  maintenant tragiquement irréversible. Le grand sage chinois Lin-Tsi, au 9 è s. ne disait-il pas " Ce qui différencie le sage, c'est qu'il voit le résultat avant l'acte. " ? à suivre ...

******

37 - Ouf !! quoique enfin ... Les élections américaines, dûment traficotées pendant plus d'un mois, ont poussé à la présidence, un fils à papa, et pas n'importe lequel puisque fils de l'ancien patron de la CIA et ancien président. A défaut d'être un preux texas ranger, G-Walker Bush, ce texan à peine rangé ou le boucher comme le nomme Robert Badinter, cultive le paradoxe entre peine de mort et refus de l'avortement; autre signe distinctif, a une dent particulièrement longue à l'encontre de tout ce qui est écolo.
Les minorités n'ont vraiment pas gagné avec son investiture, si en plus, les recomptages, qu'elles ne vont pas manquer de demander constitutionnellement, prouvent que les 25 électeurs de Floride revenaient bien à Gore. Pour la première puissance qui s'érige en modèle-gendarme du monde, ce faux-pas issu d'une constitution surannée, désuète et obsolète va porter un coup magistral à sa crédibilité, corroborant ainsi les critiques de ses détracteurs, islamistes intégristes en tête la dénommant, au lieu du Big Brother marshallien, le Big Satan. Il serait temps qu'il y ait, aux USA, une bonne fois pour toute une grande opération de transparence à la " manipulite " italienne, ce à tous les niveaux et dans tous les domaines, pour nettoyer toutes ces intrigues, magouilles en tous genres ternissant  fâcheusement l'image que devrait donner d'elle même une des premières démocraties de l'histoire, surtout qu'elle s'obstine à vouloir faire la pluie et le beau temps sur notre planète.
Au fait, démo voulant dire le peuple, a-t-on tenu compte de ses suffrages qui donnait Gore vainqueur avec plusieurs centaines de milliers de voix d'avance ? NON, alors qu'on n'aille pas nous parler de démocratie. On s'est carrément foutu du peuple, par grands électeurs interposés. Vu ce déni populaire, j'opinerais plus volontiers pour une gérontocratie ou pis encore une sordide ploutocratie, dans cette sinistre patalonnade électorale. Alors, wait and see, on ne sait jamais ... Le 'sGore final n'est pas encore acquis. Malheureusement oui, maintenant, sans faire la fine Bush... Car les américains ont trouvé leur parfait Bush-trou (en rapport avec les cartes perforées !).

******

38 - Un monstre coup de gueule contre cette insulte à l'humanité qu'est le Forum de Davos. Davos, comme chacun n'est censé l'ignorer fut, au début du siècle dernier, une des stations des plus prisées et friquées de Suisse, accueillant chaque hiver les mondanités de la JetSet. Les paparazzi ont écumé les piste à la recherche des " gamelles " royales, princières ou vedettoires " et les tabloïdes ont fait leur manchette sur les " fesses " divers agitant, régulièrement de leurs soubresauts épidermiques, une quiétude toute helvétique, de rigueur et de circonstance, je vous prie dans ces neiges immaculées... Continuant sur le registre de l'argent, elle accueille son " sommet ", où 2 à 3'000 gueulus (sans k, malheureusement !) vont parader, gloser force dithyrambes ronflantes et redondantes sur les multiples avantages de mondialisation et globalisation réunies, sur l'intérêt que les " petits sous-développés " ont d'avoir des Big-Brother pleins d'attention pour leur développement économique. Faisant totalement fi de la moindre parcelle d'humanisme, elle dresse un " Cervin " au Dieu profit, dans toute l'abjection du terme profiter.
Car, en fait, n'est-ce pas cela qu'on érige en paradigme universel : profiter des pays aux salaires éhontément dérisoires, aux cadences de travail effrénées, aux conditions sociales aberrantes, défiant sans vergogne ni regret, la plus élémentaire des dignités humaines pour délocaliser des unités de production en mettant au chômage d'honnêtes travailleurs, en poussant " au cul " les entreprises nationales restantes afin d'assurer un rendement défiant toutes concurrences, en favorisant baisse de salaire drastique, mobbing expéditif, licenciement abusif ... Alors, monstre coup de gueule contre ce qui se voudrait " honorablement " comme un partenariat " équitable "et qui n'est  de l'exploitation colonialement économique déguisée et dont certaines instances dirigeantes des pays émergeants prennent déjà le faux-pli; à l'Est rien de nouveau, n'est-il pas ???

******

39 - Encore une marée noire de plus, mais pas n'importe où... aux Galapagos . Après la baie de Rio, irresponsablement (??) encrassée par une marée noire dont on a presque pas parlé, voici un autre fleuron de la planète, naturalistement parlant, qui subit les affres du mazout et de l'inconséquence humaine. Ce qui m'attriste et me révolte le plus, c'est le sort de ces animaux, dont certaines espèces en voie de disparition, qui comme dans toutes les catastrophes du même genre, vont être les victimes de la c.... de l'homme. Des tortues géantes à la démarche lente, des iguanes préhistoriques curieux, des oiseaux nidifiants vont être pris au piège... de leur instinct en satisfaisant aux processi naturels de pêche, d'alimentation, de vie amphibie, de survie, etc. Après le grand boum de l'annonce de cette catastrophe, les nouvelles se sont faites rares au dépens d'un Alfred (pas le pingouin de Saint-Ogan...), d'un Sharon qu'il n'est pas indiqué d'échanger contre deux barils d'Ariel, dixit Coluche... Cela fait trente ans, qu'étant de la profession, je m'insurge véhémentement et régulièrement contre le non-suivi de l'information, au profit du scoop médiatiquement plus rentable. Allons un petit effort de continuité, SVP !

******

40 -  un ch'ti coup d'humour. Une grande diatribe oppose deux des plus grandes personnalités du monde informatique. Entre Bill et Steve les hostilités sont déclenchées : ah bon pourquoi ? le premier incriminant le second de s'être casé, le second reprochant au premier d'être gâté de naissance. Ce qui n'a pas empêché l'autre Steve, celui des next Jobs, d'être à Gassée pour avoir voulu cueillir la pomme à travers la fenêtre. Il y aurait comme un OS ... (l)inuxable dans la micro ... soft..., isn't !!!

Le summum d'un Bill " gâteux ", relevé dans un PC Welt de 1997, avec ce message d'erreur d'une hilarité grandiosissime...

On comprend pourquoi PC Welt s'est vu refusé depuis l'entrée aux conférences de presse Microsoft ... car sans carte-mère, pas d'entrée, même avec des plugs-in !!!

******

41 - Un coup de gueule compassionnel pour ces malheureux pèlerins musulmans lors du Hajj à la Mecque, victimes du fanatisme ambiant qui se font à proprement parler et simplement lapidés lors du " combat contre Chaïtan " parce qu'ils ont le malheur de se trouver un peu plus près du cercle des " allégories " visées que les lanceurs de cailloux plus éloignés. Ceux-ci,  à l'image des autres pour expier leurs fautes comme le veut la tradition, n'hésitent pas à balancer pierres de plus ou moins grand volume dont la trajectoire se termine sur têtes et épaules des pèlerins qui les précèdent. Triste épisode, à chaque pèlerinage répétitivement inconscient, de ce qui est sensé être avant tout un combat intérieur.

******

42 - un coup de foudre pour José Bové, vu et écouté à la TV invité qu'il était de Vivement Dimanche, dans sa lutte engagée pour la restauration (non rapide, sans jeu de mots...) de valeurs humaines et laborieuses totalement évincées au profit de l'omnipotente et soit disant Mondialisation, soeur jumelle de la Globalisation. Il est actuellement indispensable, voire impératif pour ne pas engendrer un monologue coercitif de ces économo-technocrates à la gomme, que des voix s'élèvent pour dénoncer les errements et les dérapages d'un capitalisme libéral qui ne s'appuie que sur les seules valeurs : argent, rentabilité, profit... au détriment des personnes qu'il exploite sans vergogne.

******

43 - un coup de gueule à l'encontre des lobbies pharmaceutiques déjà mentionnés (CdG 8) ainsi qu'incriminés, lors du procès qui leur est intenté en Afrique du Sud, mettant en exergue la dicchotomie existant entre médecine de riches et médecine de pauvres, avec à l'appui un bénef allant jusqu'à 95 % sur leurs produits par rapport aux génériques, tout aussi efficaces et souvent sans effets secondaires ..., Aberrant et criminel quand il s'agit de la vie de centaines de milliers de personnes infectées par le Sida. Serait-ce un moyen pour contrer la démographie galopante des pays envoie de développement ? Mince et lâche comme argument !

******

44 - un coup d'humour en voyant ce dessin, du à la plume de Richards

avec tous les risques de "clownage informatiquement humain " que cela implique, casquette retournée à la manière des coureurs avant l'effort.

******

45 - Un prodigieux coup de gueule contre ces talibans étudiants prétentieux, êtres primaires abrutis d'idéalisme religieux et sacrilèges barbares iconoclastes ne respectant rien:
après les femmes reléguées au rang d'animaux, recluses derrière de lourds voiles " grillages d'un autre temps ", interdites de culture, de profession et de soins, lapidées, fouettées ou violées pour un oui ou un non, pour ne pas dire pire encore...
Mary Robinson haut commissaire UNHCR et Angela King attend vos mails de soutien à la restitution de la dignité la femme en Afghanistan webadmin.hchr@un.org ou daw@undp.org

ils se sont attaqués aux bouddhas géants de Bamyan, patrimoine culturel mondial. Ces talibans donnent une désastreuse imagede l'Islam, allant même jusqu'à s'en faire l'ennemi public dans la diaspora musulmane mondiale. Voyez jusqu'où peut mener un fanatisme aveuglant et aveuglé par le " pied de la lettre " et restant sourd à tous les appels à la raison, il y a des limites à tout...!
Même si l'Islam, par le passé, fut un grand rival destructeur du Bouddhisme, les autodafés n'avaient pour ainsi dire pas touché pendant 15 siècles ces bouddhas géants... Car ne l'oublions pas, même si reproduction de l'image humaine est prohibée par le Coran, nous trouvons dans les miniatures persanes des représentations subtilement charmantes d'êtres humains, femmes et courtisanes, hommes de palais ou guerriers à la connotation bien musulmane qui en ont fait leur renommée mondiale.
Enfin, si vous désirez manifester votre contribution à la protestation désaprobative mondiale : www.chez.com/meditant/page25.htm
en y apposant votre signature et/ou un commentaire.

******

46 - un coup de gueule immense face à ces milliers de victimes animales (atteintes de la fièvre aphteuse...???) dont les bûchers fleurissent en Europe, pour non-prévoyance préventive d'un tel fléau. La vaccination s'est arrêtée en 1991 parce qu'elle grevait par trop les budgets ad hoc.Elle s'élève à FF 5.- par tête de bétails...!  Combien les conséquences d'une telle incurie vont-elles coûter tant aux agriculteurs qu'à la société, sans parler des crises psychiques et désespoirs de modestes fermiers et exploitants agricoles plus importants acculés à la ruine, de la crise économique des secteurs professionnels concernés  ? Ces économo-technocrates " à la c... " ne s'en sont pas le moins du monde préoccupés, seules leurs théories fumeuses et fumantes prévalent sur le porte-monnaie des contribuables...? sans compter le karma négatif accumulé par la mort de toutes ces bêtes purement et simplement abattues par ignorance, bêtise, lâcheté et peur. Dans toute cette déplorable situation les médias ont joué, encore une fois de plus, un rôle d'une sinistre bêtise alarmiste et paniquante, plus soucieux de vendre leurs informations à sensations que de vérifier le bon escient de leurs contenus.

******

47 - Y relatif ce petit coup d'humour : cet avertissement solennel a surfé sur le Web à l'intention de tous les accrocs d'une main computèrement baladeuse

Suite à la Directive Européenne N°01-3479 c du 28 mars 2001, Aymé de Langrais, vicomte du Gazon, haut commissaire européen au Département Agriculture et Hygiène de la Faune, membre éminent de l'Institut d'Observation des Épizooties et du Conseil International de Vétérinaires vous rappelle  :
- qu'en raison des risques prononcés d'épidémie aphteuse, contagieusement galopante en Europe, tous déplacements d'animaux sont interdits jusqu'à nouvel avis.
Aussi vous demande-t-il, instamment, par mesure de salubrité publique, de ne plus bouger dorénavant votre SOURIS en la mettant en quarantaine, ce afin de diminuer les risques éventuels de contamination et de propagation néfastes à la vie de ses semblables.

******

48 - un coup de gueule contre le revirement flagrant de cet inconséquent de Bush-trou en matière d'écologie. Alors qu'il avait fait des promesses électorales en ce sens, il revient irresponsablement dessus en s'inféodant aux cartels industriels qui ne cessent de polluer sans vegogne. Et suprême bêtise d'un président, bien manipulé, il met en doute le rôle des CO2, NH4OH, SH2 - (n'oublions pas que le CO, émanation des chauffages, tout aussi polluant est d'autant plus toxique qu'il est sournois parce qu'inodore) - dans le réchauffement de la planète, alors que le sommet de Tokyo l'avait bien démontré; Tokyo dont les USA, ayant voté la résolution, ne l'ont toujours pas ratifié ni mis en application, Bush allant même jusqu'à réfuter ses conclusions alarmistes. Peut-être croit-il encore que l'axe de la Terre est encore  en train de se modifier ...?? Pour les gendarmes du monde, quel exemple d'inconséquence qui prouve encore une fois de plus leur attachement au " matériel ", au " rêve américain " et leur irresponsabilité totale dans le sort de notre planète. Quel exemple donne ce bon croyant participant allègrement, volontairement peut-être incosciemment... à la destruction de l'oeuvre de Dieu !!

******

49 - Coup  de gueule encore contre le naufrage de la plus grande plate-forme pétrolière la P. 36 qui a sombré à 142 km des côtes brésiliennes, par 1350 m de fond. Certes, nous éprouvons de la compassion pour la perte en vies humaines causées par ce désastre inqualifiable, du une fois encore à l'incurie et l'imprévoyance humaines. Plus d'1,5 mio de litres de diesel sont en suspens d'un écoulement risquant de provoquer une marée noire (une de plus...) dont faune et flore aquatiques vont faire, comme de bien entendu, les frais. Certes, on pourra invoquer des conditions météorologiques défavorables, mais il y a un minimum d'entretien préventif qui coûte encore trop cher à ces Rockfellers du pétrole. L'appât du profit n'a pas d'états d'âme, qu'on se le dise ... A voir Elf et Total, par exemple !!

******

50 - Coup de gueule contre les religions imbriquées dans des considérants politiques qui engendrent des conflits latents dans diverses contrées du globe : Proche-Orient, Irlande, Tchétchénie, Indonésie, etc... Triste publicité pour un Dieu d'Amour et de Tolérance !!

******

51 - Un ami canadien, Daniel Laguitton,  pousse aussi des CdG dont voici quelques extraits : 

La nostalgie de l'harmonie entre tous les peuples de la Terre hante depuis toujours les humains. " Quand les hommes vivront d'amour..." chante le troubadour d'aujourd'hui, " Si tous les gars du monde voulaient se donner la main...", fredonnait-il hier. Pourquoi donc tant d'opposition aux sommets sur la mondialisation comme celui qui va se tenir à Québec en avril 2001? C'est qu'il y a "Mondialisation" et "mondialisation". La mondialisation dont il sera question revient à redéfinir le monde comme un vaste territoire de chasse trans-national où la seule règle est celle du plus fort, c'est-à-dire du plus grand prédateur. Chasse économique s'entend: nous en sommes les lapins et,  certains d'entre nous, les chasseurs. Pas de quota, pas de quartier, pas de sanctuaires --sauf fiscaux évidemment pour abriter les profits--, on appelle cela la " faire face à la compétition" ou " s'adapter aux nouvelles règles du jeu" et on déroule le tapis rouge devant les vandales et autres boulimiques corporatifs des temps modernes. Sans aller très loin dans des détails qui donnent aux uns l'excuse de discuter secrètement de ce qui serait "trop complexe pour le commun des mortels" et aux autres celle de s'enfouir la tête dans le sable en pensant  "c'est trop compliqué pour moi", il faut bien se rendre à l'évidence que le mot clé est ici: " Consommation". Reste-t-il en effet un seul domaine où l'homme n'est pas réduit à l'état de simple consommateur ? Pour être juste il faut aussi se demander s'il en est un  où il ne se comporte pas comme un goinfre, car c'est bien joli de pointer du doigt les méchantes corporations, mais qui donc les fait vivre et qui donc mord à leur hameçon bien garni? En agro-alimentaire, le mot " consommateur" est évidemment prédisposé, ce qui n'en fait pas moins un abus. Que dire par contre du domaine de la culture où l'on  se gave aujourd'hui d'audio-visuel, d'information et d'art mercantile alors que le propre de l'art est d'être un acte qui relie -- un acte Mondialisant -- et non une denrée de consommation. Le domaine de la santé en pleine crise technocratique a, sans broncher, emboîté le pas, ce qui fait du "patient" d'hier le "client" ou le "consommateur de soins et de pilules" d'aujourd'hui. J'en passe, mais le point où je voulais en venir est clair : si c'est cela la mondialisation, si cela consiste à élargir le réseau d'exploitation de l'homme comme consommateur et d'en assouplir les contraintes, je dis NON, sans l'ombre d'une hésitation et j'oppose à ce rouleau compresseur avilissant la vision d'un monde où l'homme revenu à lui après un coma matérialiste réapprend avec William Blake à : 

"Découvrir le Monde en un Grain de Sable
Voir s'ouvrir les Cieux dans la Fleur des Champs
Tenir l'Infini au creux de sa main
Et l'Éternité en quelques instants."

Voilà la Mondialisation à laquelle je crois et qui respecte l'intégrité de la planète et de TOUS ses habitants de quelque règne qu'ils soient. Le pressentiment, l'intuition diraient certains, est l'instinct protecteur qui fait que, placé devant telle situation, tel lieu, tel comportement, on se sent  bien ou, au contraire, on sent que quelque chose ne va pas. Regardons ce qui se va se passer à Québec du 20 au 22 avril 2001: 34 chefs d'États de toutes les nations d'Amérique -- à une exception dont nous reparlerons -- vont se barricader derrière une enceinte de barbelés pour discuter de documents jusqu'ici secrets visant à établir une grande surface commerciale de la Terre de Baffin à la Terre de Feu. La prison située en banlieue de Québec a été vidée de ses occupants pour accueillir les contestataires. On aurait demandé aux compagnies d'autobus de ne pas louer leur véhicules à des manifestants anti-mondialisation. On aurait incité les résidents à ne pas les héberger. La police s'entraîne depuis plusieurs semaines au contrôle des foules en tenue de combat avec gaz lacrymogène et poivre de Cayenne...  Pas mal pour un exercice démocratique ! Et pour revenir sur la nation exclue des discussions, Cuba, qu'est-il donc advenu du discours démagogique par lequel les grands démocrates justifient leurs missions économiques en Chine et ailleurs comme une manière d'y améliorer la situation des droits de l'homme... ? Cuba n'a pas le réservoir de consommateurs de la Chine, on l'aura compris! " Deux sous de Tartuffisme moralisateur sur le dos de Cuba", se sera-t-on dit, "nos électeurs seront impressionnés, et de toutes manières ils ne seront vraiment électeurs que dans quatre ans où on leur promettra la lune, pour l'instant ils sont consommateurs, élargissons d'un pôle à l'autre pâtures et garennes ..." "Que puis-je faire?", "Je n'y puis rien" : ces mots si doux aux oreilles des prédateurs de tout poil sont les ferments masochistes de tout abus de pouvoir. Les manifestations d'opposition "en masse" sur les lieux mêmes de la rencontre seront évidemment les plus explicites, mais on peut aussi dénoncer le sommet de la honte des Amériques sans se rendre à Québec. Chacun, où qu'il soit, a le pouvoir de s'opposer aux fossoyeurs de la démocratie qui feront bonne chère ces jours-là dans la " Vieille capitale". Tout est dans l'attitude. S'informer est déjà un refus de l'abus de pouvoir. Écrire à la presse et aux élus en est un autre: "cher élu, je tiens à exprimer mon outrage devant le fond et la forme antidémocratiques des discussions pour une zone de libre exploitation des Amériques (ZLEA)..." Pour certains, se recueillir pour écouter la voix de la sagesse est un geste de souveraineté, de solidarité et d'affirmation. Une manifestation locale, un drapeau en berne, une conversation sérieuse avec un ami ou un voisin, une fleur à la boutonnière, un bandeau noir en signe de deuil, qu'importe le geste -- s'il est digne -- l'important est que l'indifférence soit vaincue. N'oublions pas non plus qu'il est généralement plus éloquent s'il est concerté. Le pire geste face au sommet des Amériques est de ne poser aucun geste.
Évidemment, la brique stupide qui fracassera peut-être une devanture sera à la une de tous les journaux télévisés ou imprimés. Condamnons-la d'avance. Mais condamnons aussi la plus grande violence de toutes : celle de dirigeants qui prétendent préparer notre avenir alors qu'ils mangent eux-mêmes dans la main de ceux qui ne veulent que l'exploiter. Nous ne sommes ni des lapins à chasser, ni des oies à gaver, messieurs les méga-techno-démocrates, je refuse votre version sauvage de la mondialisation."

Après les incidents de Göteborg, attendons-nous " in the heat of sommer ", au pire à Gênes, au fait avez-vous remarqué que l'initiale de ces deux villes est la même que le G 8 ??? Coïncidence fortuite ou calcul prémédité ??

******

Devant tous ces coups de gueules et catastrophes, vivement le prochain coup d'humour ... qui ne sont pas légion en ce moment donc, à suivre !!

******

52 - Il s'est fait attendre, mais cela valait vraiment le coup ! Coup d'humour découvert dans un prospectus publicitaire de la chaîne des magasins Plus-Markt en Allemagne, cette lessive au nom prédestiné... : 

Serait-ce la solution-miracle pour blanchir totalement Bill Gates, " l'inux( ou s)able " grand architecte de Microsoft...???

Une comparaison fort plausible entre Microsoft et Linux : le premier c'est Davos, le G8, la mondialisation, le second c'est Porto Allegre, l'anti-mondialisation, la solidarité, l'émulation collective.

******

53 - Coup de gueule contre cette aberration exhibitionniste d'une effarante, stupidité qu'est LoftStory. Dans cette LoftConnerie (site trouvé sur le WEB..!) et que d'aucuns se plaisent à dénommer " psychodrame de Prisunic ", on y étale à gogo les côtés les plus débilement médiocres d'une jeunesse en mal d'être que d'impénitents voyeurs se complaisent à commenter et regarder avidement, vu le nombre de sites Internet (plus de 100 et des pires  !!) et d'articles y consacrés (principalement dans les tabloïdes à cancans), et surtout le taux astronomique de télé-audience. Vivement que cette saga soit terminée, car il y en a marre du prériclitement médiatiquement télévisuel qu'entraîne cette émission-poubelle, diffusée uniquement par velléité de rentabilité et de part de marché. Vraiment le service public nivelle la culture par le bas !! Seules éclaircies dans ce méloft de mes d..., l'entartage et le bouillon infligés à Castaldi, pour lui montrer qu'il y a à manger et à boire dans son  émission. Dernière chose, même si elle a une bouille fort sympathique, que vient faire la chienne dans cet espace fermé, alors qu'elle ne demande qu'à courir en toute liberté, la SPA y a-t-elle réagi ???

******

54 - Puissant coup de gueule, après celui des Bouddhas de Bamyan contre  l'orgueil et la stupidité sinistrement aberrants des Talibans afghans. Jugez-en :  la situation déjà fort inhumaine pour les femmes en Afghanistan se double d'une autre infamie: les Afghans hindous (non musulmans, donc) seront contraints d'arborer un signe distinctif jaune (de sinistre mémoire d'ailleurs...) et de mettre un drap jaune aux fenêtres de leurs habitations, ceci étant contraire au moindre des Droits de l'Homme.
Il est indispensable, à mon humble avis, de réagir contre une coercition inadmissible, exercée par des personnages fanatiques et fanatisés à outrance faisant fi de toute règle élémentaire d'humanisme. Voici l'adresse à laquelle vous pourrez réagir http://www.lapetition.com  à l'adresse de son Excellence l'Ambassadeur d'Arabie Saoudite en France et de son Excellence l'Ambassadeur du Pakistan en France. L'Arabie Saoudite et le Pakistan étant pratiquement les seuls pays à avoir reconnu le régime actuel de Kaboul.     

******

55 - puissant coup de gueule contre tous ces licenciements en cascade qui font fi de la dignité humaine, traitant ce qui se sont dévoués pour faire marcher ces entreprises durant des dizaines d'années, sans le moindre scrupule, comme kleenex jetable après usage intensif ou désinvolte. Je pense à Mark & Spencer, Alcatel, Bata, AOM, Air Liberté, Danone, Moulinex, Philips et consorts qui se soucient peu du sort d'hommes, de femmes, de familles entières qui se trouvent confrontées aux angoisses taraudantes du Lendemain. Et l'on s'interroge devant les sourires de Jean-Marie Messier (J6M) à " Vivement dimanche " où sa prestation fort télévisuelle et réellement sincère (??) ne démontrait pas franchement à quel point on peut être " pieds et poings liés " par les structures économiques que l'on a mises sur pied et par l'ambition (inavouée et inavouable) remplie d'excellentes intentions qui ronge même le meilleur père de famille... Difficile d'être vraiment transparent dans le business, n'est-ce pas messieurs les intouchables " pontes ", invétérés brasseurs de dollars et de " matière humaine " ??? De toute façon pour vous, l'argent ne connaît pas de sentiments, tout s'achète, se négocie ou se perd et l'on oublie totalement qu'il est de première urgence de " rénover le rapport au monde ", mais pas dans votre optique de mondialisation économo-technocrate " dynamiquement " profit-rentable ".

 ******

56 - un énorme coup d'humour év-Angélique:
Quelques temps après sa présentation au temple, le premier trimestre accompli, le Me Jésus revient à la maison avec son livret scolaire d'école rabbinique. Essayant de le dissimuler avec grande défiance vu son contenu des moins reluisants, il émet de fortes réticences à le montrer à sa mère Marie qui le découvre avec quelque animosité :
rends-toi compte, Jésus, je lis :
- en philosophie : prend des désirs pour des réalités en n'arrêtant pas d'aller à l'encontre des idées conformes, développant pour le moins des thèses révolutionnaires, anarchistes et socialisantes: dépouiller le riche pour donner aux pauvres, tout en rendant à César ce qui est à César, démontrant l'incohérence de celles-ci dans un flot de béatitudes, doit impérativement recalibrer la logique de la " bonne parole ", sous peine de passer pour un " illuminé ",
- en littérature:  commet des compositions de textes plutôt sibyllines sous forme de paraboles, à revoir pour être compréhensibles par tous, c'est un véritable cas Pharnaüm,
- en mathématiques : ayant réussi péniblement ses calculs prévisionnels lors de la dernière multiplication des pains, doit veiller à adapter les besoins réels à l'effectif de ses auditeurs lors de la prochaine pour éviter le gaspillage,

bon ... je continue, un peu plus loin :

- en cours de pêche, donne dans l'excès à tel point que les poissons crient au secours hé, " Nase, arrête !! ",
- en travaux pratiques de chimie : doit surveiller attentivement sa transformation d'eau en vin, le " bouquet " de la dernière ayant notablement laissé à désirer avec un léger goût de bouchon,
- en gymnastique : refuse systématiquement de monter sur le figuier par respect à plus âgé que lui, en dépit d'aptitudes innées à marcher sur l'eau, normal car il jette ses manies par dessus les oliviers,
- en cours de cuisine kasher, s'évertue, sans en donner à Marthe, à ne confectionner que des madeleines pour sa Marie, copine de Magdala, qu'il n'hésite pas à " cuisiner " pour qu'elle l'épouse, à tel que point que celle-ci, gênée, s'arrête, 
- question camaraderie, apparemment sympa, s'est entouré d'une bande de groupies (Go l' Gotha...) totalement allumés à sa cause, uniquement composée de mecs, qu'il manipule allègrement dont un certain Judas à la réputation versatile plus que douteuse; doit faire preuve de plus de discernement dans le choix de ses relations, sinon gare aux deniers,
- en éducation religieuses et civique : n'hésite pas à s'en prendre vertement aux docteurs de la Loi et à fouetter vigoureusement les marchands du Temple, enfin et surtout s'est fait une fâcheuse réputation avec son fameux " Mais, si..." divinement putatif, car les Lévi... tiquent !!
donc, franchement pas brillante, mon fils, cette fin de trimestre....
Alors, tes vacances de Pâques, tu peux mettre une croix dessus !!! 

******

57 - un coup de tristesse relatif à l'arrêt de Nulle part Ailleurs sur Canal +, émission vivante et divertissante qui, après Philippe Gildas, Antoine de Caunes, José Garcia (le tandem de choc hilarant), Naguy...,  nous avait bien divertit avec Thierry Dujon, même si les derniers temps, certaines de ses séquences plus que médiocrement agaçantes (les Deschiens, la " météo ", et le policier " éveillé " de Julie Lescaut).. avaient chu dans une dérision frisant la grivoiserie. Mais de grâce, rendez-nous Jules Edouard Moustique, CNNN, Michael Ke  (pour ne pas dire queue...), les moments inoubliables des intermèdes musicaux de la meilleure facture (dernièrement Santana) ainsi que la brochette prestigieuse d'invités(plus ou moins célèbres et intéressants) interviewés avec beaucoup de professionnalisme. En tout cas, la der des ders fut bien arrosée à la manière de collégiens en folie et " Ce n'est qu'un au revoir ..." ?  Heureusement, à ce qu'il paraît les Guignols de l'Info séviront derechef à l'automne, ouf... l'humour continuera, n'est-ce pas Monsieur Sylvestre ?? !! Enfin que ne ferait-on pas pour le cheval, Monsieur Lescure, hue dia !!!

******

- 58 coup de rage et d'humour !! le véné, ayant eu bouddhiquement marre des innombrables plantées-time de Micro... te, a décidé de passer magiquement (Mandrake) sous Linux. Il y a été encouragé par ce dessin montrant s'il en est encore besoin que " l'Apache " est bien maître chez lui aux USA et non plus un Bill, devenu un ch'ti brin gâteux, qui risque d'être broyé sous la palme gauche du Pingouin. A tout client, un Server, si ce n'est pas baud !!!

Surtout quand on se réveille chaque matin avec le même sempiternel paysage à la fenêtre...!!! Au fait, garçon, le Menu  ...

Voici un article pour vous permettre de comprendre l'ire du véné face au mépris total de Microsoft pour les simples utilisateurs avec sa nouvelle politique XP

******

59 - Superbe : Mr Emmanuel Milingo, archevêque zambien de la SECAR, est " cloîtré pour période de réflexion "  par le Vatican pour avoir épousé dans le cadre de la secte Moon, Maria Sung, qui, pour se faire entendre de Rome et retrouver son époux menacé d'excommunication et tutti quanti, a entamé une grève de la faim... De l'Opus Dei à Moon, c'est comme de Charybde en Scylla, on est libre d'aller de l'un à l'autre mais pas d'en sortir ou de s'en sortir !!!

******

Retour

Menu